Publié par Manu

Interview Anne-Sophie LE BRIS, auteur, Le Médaillon d’Emeraude, aux éditions Abordables

 

 

Bonjour Anne-Sophie, comment allez vous ?

Très bien merci.

- Alors qui êtes-vous Anne-Sophie et quel est votre parcours ?

Et bien je suis une femme ordinaire, mariée, trois enfants. Après des études de commerce, j’ai travaillé 15 ans en tant que responsable commerciale dans le mobilier de collectivités avant de rejoindre mon mari dans l’entreprise qu’il a créée en 2009.

- Vous êtes l’auteur du roman Le médaillon D'Emeraude, comment vous est venue l’idée de cette histoire ?

Je ne me suis pas levée un matin en me disant « tiens ! je vais écrire un roman historique ! ». c’est l’histoire, l’histoire d’Emma, qui est venue à moi. Je voyais sans cesse défiler des scènes comme si je visionnais un film en boucle. J’ai fini par sortir le stylo et j’ai commencé à écrire ce que j’avais dans la tête.

- Quand et comment avez-vous commencer l’écriture de votre livre ?

J’ai commencé à écrire en août 2012, pendant mes vacances en Espagne. Peu à peu, je me suis prise au jeu et j’ai bâti le récit d’une belle romance. Insuffisant pour la lectrice que je suis. J’ai donc étudié, entre autre, la révolution d’Angleterre et les conditions de vie des marins de sorte à écrire un roman digne de ce nom.

- Combien de temps avez-vous mis pour écrire cette histoire ?

Avec la recherche et l’étude de la documentation, cela m’a pris trois et demi pour réécrire mon histoire dans le contexte historique.

- Qui est Emma votre héroïne ? Et qui est ce mystérieux Capitaine Spencer ?

Je ne peux pas vous le dire, ce serait « spolier » le roman ! Pour savoir qui ils sont, il faut le lire. Tout se révèle progressivement jusqu’au dénouement final.

- Votre roman se situe au XVII ème siècle, vous aimez cette période de l’histoire ?

Comme beaucoup de ma génération, mon enfance a été bercée par les « Caroline chérie » et autre « Angélique ». Cela a certainement joué sur mon imaginaire. De plus la période est extrêmement riche en événements : Louis XIV bien sûr mais surtout la révolution d’Angleterre avec la tentative d’instaurer une république, 140 ans avant la révolution française !

- Le médaillon émeraude est votre premier roman qui est édité, comment c’est déroulé votre quête pour trouver une maison d’édition ?

Comme tout jeune auteur, sur le conseil de mes proches, j’ai envoyé mon manuscrit à des maisons d’édition. Des grandes, bien sûr, sans illusion et … sans succès, et cette petite maison, toute jeune, Les Editions Abordables dont le site internet m’a beaucoup plu.

- Cela n’a pas été trop compliqué pour laisser votre bébé vivre son histoire ?

Au début, je n’étais pas très à l’aise, y compris avec mes proches : j’avais peur de leur jugement. Aujourd’hui, j’ai plus en plus de retour et toujours extrêmement positifs. Et puis Emma et Jack méritent qu’on s’intéresse à eux.

- Un petit secret peut-être sur la couverture et ce précieux bijou ?

Les propositions que me faisait l’éditeur pour la couverture ne me convenaient pas. Alors j’ai dessiné au pastel ce que je voulais et finalement c’est mon dessin que l’éditeur a retenu. Deux mois plus tard, de retour sur mon lieu de vacances où tout avait commencé, j’ai trouvé dans une petite boutique le médaillon que j’avais dessiné !

- Votre livre est sorti il y a quelques mois, quels sont les retours de vos lecteurs ?

Les retours sont très positifs, flatteurs. Ce qui revient le plus souvent c’est que quand on commence la lecture, on ne peut plus s’arrêter ; intrigues, rebondissements, tiennent le lecteur en haleine. Et puis on dit aussi que c’est très bien écrit, très fluide… (Je ne suis pas encore très à l’aise pour employer moi-même ces termes)

- Depuis la sortie de votre livre, votre vie a-t-elle changé ?

Mon égo est très flatté (voir ci-dessus). Mais surtout j’assiste à des rencontres littéraires ou des échanges (notamment sur Facebook) qui me mettent en relation avec des gens formidables qui ont la même passion pour les livres.

- Ou les fans de votre livre peuvent elles vous rencontrer (de visu ou via les réseaux sociaux) ?

Sur ma page Facebook. Et je vais essayer de participer à des salons et des séances de dédicaces aussi souvent que je le peux.

- Avez-vous déjà repris votre plume pour une nouvelle histoire ?

A la demande des lecteurs et de mon éditeur, je travaille sur une suite des aventures d’Emma et Jack.

- Pourrait il y avoir une suite à l’histoire d’Emma ?

Voir réponse ci-dessus.

- Anne-Sophie, une question que vous auriez voulu que nous vous posions et qui n’est pas dans l’interview ?

Je ne vois pas. Merci beaucoup pour cette tribune que vous accordez. Le problème des auteurs inconnus, c’est qu’ils le restent. Je ne recherche pas la notoriété mais mon histoire comme tant d’autres peut certainement apporter un beau moment d’évasion, dans une période assez sombre. La difficulté c’est de faire se rencontrer le livre et le lecteur…

 

_________________________________________________________________

 

Anne-Sophie LE BRIS merci beaucoup du temps que vous nous avez donné pour répondre à ses questions et nous vous souhaitons une énorme succès pour votre roman et Emma … et avant de vous quitter pourriez vous répondre à un petit questionnaire du TAC au TAC ? (Facultatif est libre de laisser votre esprit répondre ce qu’il souhaite.)

 

Si vous étiez un(e) :

- Un jour de la semaine

Le Vendredi : la semaine est finie et le week-end est plein de promesses.

 

- Une saison

L’été (besoin de soleil)

 

- Une période de la journée

Le petit déjeuner (je lis)

 

- Une couleur

Vert (émeraude !)

 

- Une odeur, un parfum

L’odeur du large

 

- Un fleur ou un végétal

Une rose

 

- Un plat

Une Paella

 

- Un dessert

Un tiramisu

 

- Un endroit pour vous ressourcer ou partir en vacances

L’Espagne

 

- Une chanson

« Siren call » de Cats on tree

 

- Un film

« Firelight » avec Sophie Marceau

 

- Un livre

« La vallée des larmes » de Sonia Marmen

 

- Une personnalité connue (vivante ou disparue)

Valérie Bonneton : elle m’a l’air très sympathique et rigolote

 

- Un verbe

Aimer

 

- Un objet

Un médaillon ?

- Une qualité et un défaut ?

Manque de confiance en soi

Rigolote

 

 

Anne-Sophie LEBRIS MERCI beaucoup !!

Merci encore à vous

 

Patrick et Manu

Retrouvez mon avis sur ce livre en cliquant ICI

Pour acheter le livre : https://www.amazon.fr/m%C3%A9daillon-d%C3%A9meraude-Bris-anne-sophie/dp/2374310337

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article