Publié par Manu

Damien Luce - Claire de plume

Editions Héloïse D'Ormesson

 

 

Note de l'auteur :

« Ce texte tente d’exprimer le quotidien d’une famille ayant vécu de l’intérieur le problème du handicap. Pour cela, j’ai tenté d’absorber la perception de Claire jusqu’à la faire mienne. J’ai mêlé nos deux consciences, et le narrateur de ces pages est cet être double, solution de ce mélange.
Le temps d’un livre, j’ai voulu devenir Claire de plume. »
Damien Luce

****

Damien, devenant Claire de plume, raconte l'enfance de cette fratrie de 3 enfants, Claire, Damien et Renan et de leurs parents en Bretagne.

Claire est née différente. En effet, l'ainée des enfants est venue au monde avec un doigt en plus à chaque membre. Selon les spécialistes, Claire ne devait pas survivre plus de quelques semaines à cause de son handicap. Handicap qui ne sera découverts par ses frères qu'à l'école. Selon une maitresse bien(ou mal intentionnée), elle ne devait ni lire, ni écrire ni compter.

Et pourtant Claire portée par tout l'amour des siens, par la force du noyau familial Luce, Claire apprend à lire écrire et compter. Elle évolue dans cette famille le plus naturellement du monde, comme dans n'importe quelle famille lambda, et malgré les difficultés rencontrées.

 

Un récit d'une profonde vérité, d'un amour indéfectible, et d'une justesse au niveau des mots. Les chapitres se lisent les uns derrière les autres, et sans aucune lourdeur bien au contraire.

Sans artifices, sans tambour, sans trompettes, mais avec beaucoup de musiques et de musicalités dans ce livre, je découvre le parcours de cette famille remplie d'amour, de joies, et évoluant au fil des ans, soudés les uns aux autres.

Je suis profondément touché par ce livre.

"Claire de plume" est une lecture indispensable à lire d'urgence, à relire, à offrir et à partager à son entourage. UN des livres à avoir dans sa bibliothèque

Monsieur Damien Luce, je vous adresse mon plus profond respect, Bravo pour ces textes.

 

Je remercie très chaleureusement les Editions Héloïse d'Ormesson .

 

Ma note : 18 sur 20

Commenter cet article