Publié par Manu

L'ecume la mer et la confiture de groseille

 

Stéphan Pardie – L'écume, la mer et la confiture de groseilles

Editions Lilo

 

 

Le résumé du livre :

Arsinoé, l'héroïne de Stéphan Pardie papillonne dans ce recueil de nouvelles au gré de ses voyages, de Laponie en Avignon, au sérail ou sur les hauteurs de Cannes.

 

Elle vous entraîne dans son sillage, au cœur de situations insolites, dans un tourbillon d'espièglerie et de sensualité. Vous resterez incrédules vous demandant si, vous aussi, vous ne connaissez pas une Arsinoé !

 

Au terme de ce récit étourdissant, vous aspirerez comme elle à un moment de répit pour, "sous le regard envieux des autres favorites, déguster de délicieuses cornes de gazelle", avant de replonger.

 

 

Mon avis :

Je ne vois pas l'intérêt d'un tel livre, il n'apporte rien.

Les 18 chapitres, le savant propos et l'épilogue ne m'apporte rien non plus.

Arsinoé l'héroïne aurait tout aussi bien pu s'appeler "Martine" et je vous faisais toutes les déclinaisons de la même manière que l'auteur.

Arsinoé à la plage, Arsinoé à la montagne, Arsinoé à la campagne....vous avez compris le schéma ??

Mais en plus, Arsinoé est plutôt genre grosse cochonne qui délire en permanence et la culotte qui mouille plus vite que son ombre…..vous me suivez?

Non ? Je vous ai perdu ??

Je vous rassure je suis tout autant perdu que vous.

Ce livre de nouvelles ou je suis content d'apprendre qu'Arsinoé a des fantasmes, jouit toutes les 15 lignes, et se retrouve dans toutes les histoires ou nouvelles, la culotte à la main, personnellement, je n'adhère pas.

Alors après, on peut penser que c'est surfer sur la vague de l'érotisme et les 50 nuances de Grey, mais la pour moi c'est loupé ! Désolé.....

Autant une histoire érotique mais, avec une histoire peut être intéressante, la je cherche encore le fil conducteur, ah oui pardon Arsinoé, la culotte mouillée à la main, à la plage.

Bref vous aurez compris je ne suis pas rentré dans le livre, j'ai relu plusieurs fois les chapitres pensant que cela venait de moi, mais même après plusieurs lectures et relectures, j ai toujours le même goût amer de pas fini, qui me correspond pas en tête.

Je ne comprends même pas le but du livre après fermeture. Un livre érotique, ou même très sexuel, il y a une histoire, la rien! Je conseille à Arsinoé de refermer ses cuisses et de lire un bon livre d'amour un vrai, une belle histoire, une vraie, ce n'est pas ce qui manque..

Ma note : 4 sur 20  (pour la qualité du papier)

 

 

 

 

 

Commenter cet article